B&O PLAY H4, casque Bluetooth et filaire

Ce casque sans fil B&O PLAY H4 est à mon avis un excellent choix si on recherche un son haut de gamme, un look  chic et discret, un grand confort, la double connexion Bluetooth + filaire, et pas de superflu (pas de NFC, pas de commandes tactiles, pas de réduction de bruit active…).

 

>> Voir la fiche produit et le prix sur Amazon <<

 

test-avis-beo-beplay-h4-casque-bluetooth-coffret

test-avis-beo-beplay-h4-casque-bluetooth-packaging

test-avis-beo-beplay-h4-casque-bluetooth-contenu

J’adore la sonorité de ce Beoplay H4. Pour l’exprimer de manière subjective, je dirais que le son est à la fois chaleureux, ample et précis.

A la première écoute, on reconnait le niveau haut de gamme et la richesse du son signé Bang & Olufsen.

Chaque instrument/voix est distingué (tout n’arrive pas en « bloc »), avec un excellent positionnement spatial.
J’ai également été surpris par la qualité des basses, parfaitement dosées.
Les hauts-mediums/aigus m’ont paru dans un premier temps trop soutenus, mais après un léger temps d’adaptation (lié au changement de sonorité de mon précédent casque), je trouve l’écoute vraiment agréable.

 

Au niveau du confort, je ne sais pas si on peut espérer mieux.
Les oreillettes sont de type circum aural (dit aussi circum auriculaire), et donc englobent les lobes d’oreilles (attention si on a de très grandes oreilles).

test-avis-beo-beplay-h4-casque-bluetooth-oreillettes-cuir

Les coussinets en mousse à mémoire de forme sont très moelleux. Recouverts d’un cuir doux et très souple, ils occultent parfaitement les pourtours d’oreilles. Ceci participe à la qualité sonore car les bruits environnants sont bien atténués. Même avec mes branches de lunettes, je ne perçois pas de « fuites » (voir  photo ci dessous avec la fiche USB enveloppée par la mousse).

test-avis-beo-beplay-h4-casque-bluetooth-mousse-memoire-forme

L’arceau est également équipé de mousse à mémoire de forme pour le sommet du crâne. La pression exercée sur les oreilles est assez légères, juste ce qu’il faut pour compresser la mousse mais probablement insuffisante pour des activités un peu sportives.
Les rotations des oreillettes sur l’arceau et des coussinets sur oreillettes se font librement.

test-avis-beo-beplay-h4-casque-bluetooth-disque-cuivre

Le réglage en hauteur de l’arceau reste bien en place.

test-avis-beo-beplay-h4-casque-bluetooth-arceau-reglable

Avec 234 g mesuré, ce casque est donc assez léger et très confortable pour des écoutes prolongées.
Eventuellement, on peut avoir chaud aux oreilles, de par la conception isolante des coussinets.

 

L’esthétisme est un autre atout du B&O PLAY H4.

Le rendu est plus contemporain que les précédents produits Bang & Olufsen.

J’aime particulièrement la combinaison des matériaux et des coloris : plastiques lisse « gris perle », cuir souple « gris galet », larges disques métalliques « cuivre », cordons tressés avec rappel du cuivre et du gris foncé…

test-avis-beo-beplay-h4-casque-bluetooth-cordon-tresse

Les formes sont également bien choisies, avec des arches en alu brossé dissimulant les pivots d’oreillettes. Le dessin de ces dernières (2 sphères distinctes) permet également d’avoir une bonne prise pour retirer et mettre le casque.

test-avis-beo-beplay-h4-casque-bluetooth-arche-alu-brosse

 

Le fonctionnement du casque Beoplay H4 est simplifié (comparé à un H7 par exemple), par l’usage de seulement 3 touches :
– 2 pour le volume ou pour lancer un appairage (appui simultané des 2 touches)
– 1 au centre avec plusieurs fonctions (allumer/éteindre, play/pause, avancer/reculer piste, commande vocal, décrocher/raccrocher un appel téléphonique).

Un témoin LED témoigne des différentes opérations mais ne reste heureusement pas allumé ou en train de clignoter.

test-avis-beo-beplay-h4-casque-bluetooth-led-apparaige

La portée du Bluetooth est bonne (environ 10 m en intérieur) et l’absence de NFC ne me fait personnellement pas défaut.

Ce que je trouve remarquable est que la qualité sonore en Bluetooth est souvent supérieure au filaire. Dans ce dernier mode, on est tributaire de la sortie casque de l’équipement alors qu’en Bluetooth, le casque excelle avec son décodage AAC.

Avec l’application Beoplay pour Android et iOS, on peut ajuster la sonorité du casque en déplaçant un curseur dans des espaces « Warm », « Bright », « Excited », ou « Relaxed ». Ce réglage est vraiment intéressant mais j’aurai apprécié également un égaliseur au format classique.
Ce que je reproche le plus à l’application Beoplay, est que la langue ne semble pas paramétrable (anglais), et qu’il est nécessaire d’activer la géolocalisation ( !?).

 

Toujours en sans-fil, je trouve qu’il y a moins de latence (retard audio) qu’avec mes autres équipements sans fil (constaté sur Smartphone, PC, et TV « connectée »). On peut donc envisager de regarder un film (attention il y a toujours un petit décalage). Il y a également très peu de bruit de fond lorsque la connexion sans fil est effectuée.

En filaire, je regrette de ne pas pouvoir utiliser le microphone du casque. Le câble jack 3,5 fourni de 1,2 m est d’ailleurs un modèle 3 pin.

 

L’autonomie annoncée est de 20 heures et semble bien correspondre à la réalité.
En Bluetooth, le casque s’éteint au bout de 15 min sans signal.
Un câble micro-USB vers USB très court (0,3 m) est fourni pour la recharge.

test-avis-beo-beplay-h4-casque-bluetooth-filaire-jack

 

Un dernier petit reproche concerne le contenu de la boite, malgré le soin apporté au packaging (coffret avec moulure recouverte de velour pour le casque, et pochettes de rangement cartonnées pour les accessoires). La documentation est plutôt légère, et la version complète du manuel (à télécharger sur le site) reste également incomplète en termes d’informations technologiques, de précision sur les matériaux…

test-avis-beo-beplay-h4-casque-bluetooth-notice

Une housse de rangement, avec petite pochette pour ranger les câbles, aurait également été bienvenue.



Notez ce produit si vous le connaissez
Étiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *