B&O Play Beolit 17, Enceinte Bluetooth Bang & Olufsen

J’ai découvert le concept Beolit de Bang & Olufsen avec cette nouvelle version Beolit 17 (succède aux versions « 12 » et « 15 » de 2012 et 2015).

En comparant avec l’ancien modèle, les évolutions résident principalement dans :

– l’ajout d’un nouveau bouton « One Touch » (à personnaliser avec l’application Beoplay),

– l’apparition de la connectique USB type C pour recharger l’appareil avec le chargeur fourni ou avec un appareil avec USB type C ayant fonction de charge (ordinateur et quelques rares écrans/moniteurs). Il semble également que ce même connecteur puisse recharger un téléphone avec 0,5A, car sur le site web de la marque il est écrit « in/out (500mA for charging e.g. mobile) ».

– La suppression d’un compartiment qui permettait de ranger le câble secteur (aujourd’hui le chargeur est déporté avec un câble USB-C/USB-C détachable), et de dissimuler une prise mini-USB dédiée aux mises à jour (plus d’actualité, le Bluetooth fonctionne aussi bien). On en déduit que le volume de caisse de résonnance est aujourd’hui plus important.

– Le Bluetooth qui passe de la version 4.0 à 4.2.

 

>> Voir la fiche produit et le prix sur Amazon <<

 

test-avis-beolit-17-bluetooth-bang-olufsen-packaging

test-avis-beolit-17-bluetooth-bang-olufsen-beoplay

test-avis-beolit-17-bluetooth-bang-olufsen-cuir

 

Je ne vois pas d’évolutions dans la taille des haut-parleurs de la Beolit 17, et j’en déduis que leurs positions sont identiques :

1 Woofer de 140 mm sur la façade principale

3 Medium/Tweeter de 38 mm placés en diagonale (x2) et en face arrière (x1)

2 membranes rectangulaires sur les côtés en guise de radiateurs passifs de graves

 

La batterie Li-Ion semble également identique avec 7,4V et 2200 mAh (« 7,2V » précédemment mais il me semble que les fabricants peuvent désormais annoncer une puissance de crête, et non une puissance nominale).

L’autonomie annoncée de 24H dépend du volume d’écoute (peut facilement être divisé par 2 en fort volume).

A noter que pour recharger l’enceinte, il faut bien enfoncer la prise USB-C jusqu’au bout (je me suis fait surprendre au début). Un petit voyant à proximité de la prise confirme le bon fonctionnement.

test-avis-beolit-17-bluetooth-bang-olufsen-chargeur

test-avis-beolit-17-bluetooth-bang-olufsen-usb-c

test-avis-beolit-17-bluetooth-bang-olufsen-charge-jack

 

La prise jack 3,5 mm est toujours présente mais aucun câble n’est fourni.

Le fonctionnement de la Beolit 17 l’enceinte est assez simple. Il y a au total 5 touches :

ON/OFF (avec rétroéclairage blanc). A noter que l’enceinte s’éteint toute seule au bout de 15 min d’inactivité.

– Touche volume –

– Touche volume +

– Touche Bluetooth (avec rétroéclairage bleu). Elle sert uniquement à appairer un nouvel appareil.

– Touche « OneTouch » (nécessite un paramétrage avec l’appli).

test-avis-beolit-17-bluetooth-bang-olufsen-appairage

 

L’application Beoplay est également simple d’utilisation et permet de mettre à jour le firmware (ça a été le cas pour mon exemplaire),

test-avis-beolit-17-bluetooth-bang-olufsen-application

test-avis-beolit-17-bluetooth-bang-olufsen-menu

On peut également affiner l’égalisation en ajustant la position d’un curseur à travers 4 espaces (Warm ; Excited ; Bright ; Relaxed)…

test-avis-beolit-17-bluetooth-bang-olufsen-egaliseur

…ou en choisissant un des 4 modes audio prédéfinis : Lounge, Party, Podcast, Favorite (on peut également sauvegarder et donner un nom à ses propres modes),

test-avis-beolit-17-bluetooth-bang-olufsen-modes

Une nouvelle fonctionnalité permet de définir la fonction de la nouvelle touche Onetouch :

test-avis-beolit-17-bluetooth-bang-olufsen-tonetouch

1- REMOTE= permet les actions Play/Pause/Next sur les musiques jouées sur son smartphone.

2- ALARM = permet d’activer une ou deux alarmes en choisissant pour chacune l’heure, le ou les jours de la semaine à appliquer, et la musique jouée (2 mélodies enregistrées ou la dernière piste jouée depuis son smartphone).

test-avis-beolit-17-bluetooth-bang-olufsen-reveil

3- TONETOUCH = permet simplement d’activer ou non un mode audio (Lounge, Party, Podcast, Favorite).

test-avis-beolit-17-bluetooth-bang-olufsen-personalisation

4- LASTPLAYED = lance la dernière piste jouée

 

Ce que je reproche à l’application est qu’elle oblige à activer la géolocalisation (c’est le cas sur mon Note 4 sous Android 6.0), et que la connexion est parfois capricieuse (je dois forcer la connexion dans les paramètres Bluetooth – ça de fonctionne pas directement par l’appli).

 

Pour le reste, ç-à-d le son, c’est vraiment incroyable pour une enceinte sans fil !

Les basses sont inattendues pour cette taille d’enceinte, les voix précises et la spatialisation étonnante. L’idéal est d’ailleurs de placer l’enceinte au milieu d’une pièce ou en extérieur pour en profiter au mieux. On en oublie complètement qu’il s’agit d’un appareil mono et non stéréo. On peut toujours obtenir une configuration stéréo grâce à l’application et surtout une deuxième Beolit 17…

Au niveau de la puissance, c’est également impressionnant ! Ca perd un peu en précision à fort volume mais ça reste toujours agréable.

 

Dernier point, on peut se connecter à d’autres dispositifs Bluetooth que celui d’’un Smartphone. Ça fonctionne par exemple parfaitement sur TV Samsung. Le retard audio est par ailleurs très faible et on peut donc profiter de contenu audio/vidéo.



Notez ce produit si vous le connaissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *