Honeywell HPA710WE, Purificateur d’air Premium

Ce purificateur d’air Honeywell HPA710WE est vraiment réussi sur tous les niveaux : filtration, mesure de l’air, design, facilité d’utilisation.
Comme la plupart de ce type d’appareil, la filtration s’effectue par 3 niveaux de filtre :

– 1 préfiltre à tamis, à nettoyer régulièrement (possible à l’eau). Il sert surtout à retenir les plus grosses particules (poussières, poils d’animaux…)

– 1 filtre avec grains de charbon actif (réf. HRF-L710E ), à changer tous les 14 mois. Il réalise un premier niveau de filtration en éliminant également les odeurs.

– 1 filtre HEPA (réf. HRF-Q170E  ), à remplacer tous les 12 mois. C’est donc lui qui réalise la filtration la plus fine (germes, bactéries, pollen…)

 

>> Voir la fiche produit et le prix sur Amazon <<

 

test-avis-honeywell-hpa710we-purificateur-air-packaging

 

Avant de mettre en marche le purificateur d’air Honeywell HPA710WE, il faut déballer les filtres à charbon et HEPA qui sont déjà dans leurs emplacements. Le démontage/remontage des filtres est très simple, tout comme l’extraction de la façade (elle bascule en étant retenue par ergots en bas et aimants en haut).

test-avis-honeywell-hpa710we-purificateur-air-facade

test-avis-honeywell-hpa710we-purificateur-air-prefiltre

test-avis-honeywell-hpa710we-purificateur-air-filtre-charbon

test-avis-honeywell-hpa710we-purificateur-air-filtre-hepa

Vue du ventilateur:

test-avis-honeywell-hpa710we-purificateur-air-ventilateur

Mise en place des filtres déballés Q710 (réf. HRF-Q170E  ) et L710  (réf. HRF-L710E ):

test-avis-honeywell-hpa710we-purificateur-air-q710

test-avis-honeywell-hpa710we-purificateur-air-e710

 

Derrière la façade, au-dessus des filtres, se trouvent également les capteurs de particules / COV. Le manuel préconise de les nettoyer tous les 3 mois à l’aide d’un coton-tige.

test-avis-honeywell-hpa710we-purificateur-air-capteurs-cov

 

L’utilisation est assez simple grâce au panneau de commandes tactiles particulièrement ergonomique et lumineux (symboles rétroéclairé en bleu + bandeaux LED multicolore sous le panneau).

test-avis-honeywell-hpa710we-purificateur-air-bandeau-led

 

Le panneau est composé de 3 touches principales :

Minuterie. Si appuyé, permet d’éteindre l’appareil après 2, 4 ou 8 heures.

ON/Off

Vitesse de ventilation (4 modes GERM, GENERAL, ALLERGEN et SILENCE font varier la vitesse)

test-avis-honeywell-hpa710we-purificateur-air-silence-tactile

 

…et 5 touches plus petites :

AUTO. Cette fonctionnalité est très intéressante car elle permet de lancer un « scan » de la pièce pour mesurer la qualité de l’air. Selon le résultat, le bandeau LED sous le panneau de commande s’illumine en bleu, orange ou rouge (pour bonne, moyenne, ou mauvaise qualité), puis la ventilation se met sur le mode le plus approprié (mode Silencieux dans la plupart des cas).

ION. Si j’ai bien compris, cela permet de Ioniser les particules dans l’air afin de mieux les capter.

SLEEP. Passe l’appareil en mode nuit et donc silencieux. La lumière de l’afficheur baisse considérablement et le bandeau LED s’éteint.

LOCK. Permet de verrouiller/déverouiller les commandes par un appui long sur la touche (très utile lorsqu’on a des enfants).

RESET. Permet de réinitialiser les compteurs de vérification des filtres (procédure à suivre lors des renouvellements des 2 filtres)

test-avis-honeywell-hpa710we-purificateur-air-retroeclairage

 

A l’usage, le purificateur d’air Honeywell HPA710WE est facile à intégrer dans une habitation (design moderne mais simple, encombrement réduit).

Le bandeau LED change de couleur (bleu>orange>rouge) uniquement lors de l’allumage et de la mesure de l’air. Sinon, il reste bleu (ou éteint en mode nuit).

L’appareil est plutôt stable avec ses proportions et ses 4 patins caoutchouc.

test-avis-honeywell-hpa710we-purificateur-air-pieds-patins

 

Sur les côtés, 2 cavités permettent de soulever l’appareil (une hanse aurait été encore plus pratique, avec une seule main).

test-avis-honeywell-hpa710we-purificateur-air-grille

 

Le bruit est assez modéré, et dépend bien-sûr du mode utilisé. Il est très faible en mode silencieux (encore un peu plus avec la fonction SLEEP), mais je doute de l’intérêt de la filtration avec une si faible vitesse de ventilation.

Au niveau de la consommation, j’ai relevé de 4 à 29W selon la puissance choisie.

 

Mon seul regret concerne le cout des filtres comparé à d’autres marques (actuellement environ 70€ chaque filtre, à remplacer environ tous les ans).



 

Notez ce produit si vous le connaissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *